Sans surprise, les taux de décembre sont en (très) légère hausse dans plusieurs établissements... mais les conditions restent toujours très favorables pour les emprunteurs !

 

Le retour de l'inflation conjugué à la hausse des taux de l'OAT 10 ans a conduit à une légère remontée des taux de crédit immobilier. Rien de bien conséquent néanmoins et la concurrence reste vive entre les établissements bancaires !

 

Le début de l'année 2022 devrait rester sur une tendance stable à légèrement haussière.

 

La principale inquiétude reste l'entrée en vigueur des nouvelles conditions d'octroi de prêt par les banques : à compter du 1er janvier 2022, elles devront respecter certaines règles liées aux crédits immobiliers.

 

Ces derniers ne devront pas dépasser 25 ans (27 ans pour les projets en VEFA) et un taux d’endettement de 35 % sous peine de sanction financière pour la banque. Des dérogations seront toutefois possibles notamment pour l'acquisition de la résidence principale.