Environ 40% des acquéreurs revendent un bien pour réaliser leur nouveau projet d'acquisition. Mais faire coïncider date de vente du premier bien et date d'achat du nouveau logement s'avère quasi impossible !

De plus, actuellement le marché de l'immobilier est "tendu" dans de nombreuses régions en France. Il faut donc pouvoir se positionner rapidement sur un bien ! Et attendre d'avoir d'abord vendu peut être un pari risqué...

 

Aussi, les banques proposent des montages permettant d'acquérir le nouveau bien sans attendre la vente du premier : c'est ce que l'on appelle le prêt relais. Ce prêt court terme (en général de 12 à 24 mois) va permettre de trouver un acheteur durant ce laps de temps, sans devoir brader le prix. L'emprunteur dispose ainsi de plusieurs mois pour trouver un nouvel acquéreur.

 

Deux situations dans ce cas :


Le nouveau bien est d'un montant moins élevé que le prix de vente estimé du premier. C'est l'exemple d'un couple retraité, qui vend sa grande maison pour acquérir un appartement plus adapté à sa situation. On parlera de "relais sec" : le prix de vente de la maison couvrira le montant de l'acquisition du nouvel appartement.


Plus fréquemment, le prix du nouveau bien est supérieur à l'ancien. Dans ce cas, la banque va octroyer un prêt relais jumelé avec un prêt classique, permettant ainsi l'acquisition du nouveau bien. En moyenne, les banques vont autoriser un prêt relais d'un montant maximum de 70 à 80% de la valeur du bien mis en vente. Pourquoi pas 100% ? Tout simplement dans l'hypothèse où l'emprunteur serait amené à réviser à la baisse le prix de vente...

 

Le prêt relais permet donc d'acheter avant d'avoir vendu ! Il présente 2 avantages principaux :

 

Il évite de passer par l'étape "location" entre les 2 biens si on vendait avant d'acheter
Il évite de cumuler les échéances de 2 prêts amortissables classiques le temps de la vente du premier bien (une situation souvent impossible compte tenu du taux d'endettement que cela entraînerait !)

Attention au coût de l'opération, notamment si la vente devait tarder.

 

Le prêt relais peut être calculé selon 2 méthodes :

 

Avec une franchise totale : on ne paye que l'assurance du prêt relais le temps de la vente, et le capital et les intérêts cumulés seront remboursés par le prix de cession


Avec une franchise partielle : on règle chaque mois les intérêts et l'assurance du prêt relais ; le capital sera remboursé par le prix de vente

 

Chaque situation est différente : votre courtier pourra vous présenter différentes simulations permettant de tenir compte du projet dans sa globalité et donc d'optimiser votre achat !