Les résidences secondaires représentent plus de 10% du total des logements en France. Et si vous aussi, vous deveniez propriétaire de votre résidence secondaire ? Avant de vous lancer, veillez à bien mûrir votre projet et à établir le budget précis de cet investissement.

 

Votre objectif

Les motivations pour acquérir une résidence secondaire peuvent être multiples. Avant tout, il s'agira de pouvoir profiter de vacances en famille et d'en faire un point de ralliement pour toutes les générations (parents, enfants, grands-parents).

Cet achat est aussi le moyen de se constituer un patrimoine immobilier grâce à l'effet de levier du crédit.
Enfin, certains vont chercher à acquérir une résidence secondaire qui deviendra, au moment du passage en retraite, leur lieu d'habitation principale.

 

L’emplacement

Comme pour tout achat immobilier, c’est l’emplacement qui demeure le critère essentiel, et ce à plusieurs titres.
Son attractivité aura évidemment une influence sur le budget d’achat et la valorisation du bien. Mais, il conditionnera également vos temps et coût de transport. Quel temps de trajet êtes vous prêt à consacrer pour vous rendre régulièrement sur
votre lieu de vacances ?
Cette notion de distance aura également son importance si vous décidez par la suite de proposer ce bien en location saisonnière.

 

Le budget

L’autre élément clé dans la réalisation de votre projet est de déterminer le coût réel de cette acquisition.
Même si les taux d’intérêt sont très favorables, le remboursement du prêt ne constitue qu’une partie du budget qui sera alloué à votre achat.

Il faudra également tenir compte des frais d’entretien et de la fiscalité. Pensez bien à calculer au préalable l’enveloppe travaux à prévoir, le budget eau, chauffage, électricité, assurance et les impôts locaux.

 

La mise en location

Dans de nombreux cas, les propriétaires font finalement le choix de louer leur résidence secondaire afin de diminuer le poids des charges, voire de dégager un revenu complémentaire. Attention : si vous habitez loin de votre résidence secondaire, il vous faudra tenir compte des frais liés au recours à une agence spécialisée dans les locations saisonnières ou à un service de conciergerie.

 

Le contexte sanitaire amène 40% des Français à rêver d'une résidence secondaire ! Et si pendant de nombreuses années, mer et montagne étaient privilégiées, la campagne présente de nombreux atouts... à des prix souvent moins élevées que les grandes stations à la mode