BIEN VENDRE SON BIEN

 

En France, la marge moyenne de négociation se situe aux alentours de 4%. Même si ce chiffre varie de manière importante d’une région à l’autre, ou en fonction du type de bien, une transaction immobilière entraîne souvent une négociation du prix de vente. Nos conseils pour bien vous préparer en vue d'une vente réussie !

 

AVANT LA VISITE


Estimation du prix de venteC’est l’élément essentiel, évaluez au plus juste le prix de votre bien, c’est la meilleure garantie pour vendre rapidement. Pour le fixer, faites appel à un ou plusieurs experts (agent immobilier, notaire) et/ou comparez de manière précise les prix des biens similaires vendus sur votre secteur géographique. Si votre bien n’est pas au prix du marché les acheteurs potentiels ne se déplaceront pas.


Soignez le texte et les photos de l’annonce
Votre texte doit être clair et concis, et les photos attrayantes. Cette étape ne doit pas être négligée car il s’agit du premier contact que vous aurez avec les futurs acheteurs.


Assurez vous de la visibilité de l’annonce
La présence de votre annonce sur Internet est incontournable, privilégiez les sites les plus visités. Si vous passez par une agence immobilière, mieux vaut ne pas les multiplier, cela pourrait donner l’impression aux acheteurs que la vente est urgente et donc facilement négociable. Veillez à ce que le prix de vente affiché soit identique dans chacune des agences.

 

LA VISITE

 

Les premières impressions sont déterminantes pour séduire un acheteur, aussi, vous ne devez rien laisser au hasard pour valoriser au mieux les atouts de votre logement.


Le dossier de vente
Lors de la visite, assurez vous d’avoir bien préparé vos documents, vous pourrez ainsi renseigner au mieux les futurs acheteurs et les mettre en confiance.
Parmi les documents à prévoir :
-Les diagnostics obligatoires : le DPE (Diagnostic de performance énergétique) et le DDT (dossier de diagnostic technique)
-Les plans du bien et les superficies de chaque pièce -Les factures énergie, la taxe foncière, et les éventuelles charges de copropriété

 

Soignez les finitions

Il est important de soigner les finitions afin que l’acheteur se concentre pleinement sur le potentiel du logement et non sur des détails qui peuvent facilement être réparés (fils électriques apparents, ampoules défectueuses etc...). Portez une attention particulière à la cuisine et aux salles de bain qui seront scrutées par les acheteurs qui cherchent à déterminer le montant des travaux à prévoir.


La décoration : neutre et désencombrée
Afin que l’acheteur se projette dans votre logement, dépersonnalisez et désencombrez au maximum l’espace afin de présenter un logement neutre dans lequel les visiteurs pourront pleinement apprécier les volumes et le potentiel de chaque pièce.


Un ménage impeccable
Présentez un logement impeccable, cela fera bonne impression et mettra en confiance l’acheteur.

 

LA NÉGOCIATION

 

Evaluer précisément la valeur de votre bien et la marge de négociation: vous aborderez plus sereinement la négociation en étudiant bien le marché. Cela vous permettra également d’anticiper la marge de négociation acceptable à vos yeux.

 

Evaluez le montant des travaux à prévoir

Si vous avez pris soin de chiffrer les travaux nécessaires (isolation, toiture etc...), vous serez ainsi mieux préparé aux arguments de négociation des acheteurs potentiels.

 

Ne pas laisser paraître le caractère urgent de la vente

Un acheteur qui sait que le vendeur est pressé de vendre sera d'autant plus tenté de négocier le prix du bien !

 

La contre-proposition

Si le prix de la proposition d’achat ne correspond pas à vos attentes, n'hésitez pas à faire une contre- proposition argumentée afin de montrer l’effort néanmoins consenti pour trouver un terrain d’entente.

 

Plus vous préparerez votre négociation, plus vous mettrez toutes les chances de votre côté pour que la transaction aboutisse.