Sur toutes les durées, on enregistre en effet des baisses de l'ordre de 0,05 à 0,1% en moyenne par rapport aux barèmes de janvier. 

 

Autre bonne nouvelle, le HCSF (Haut Comité de Stabilité Financière) a assoupli sa recommandation auprès des banques : notamment le taux d'endettement maximum passe de 33 à 35%. 

 

Attention toutefois, les cotisations d'assurance du prêt sont à prendre en compte dans ce calcul. Aussi, compte tenu des taux de crédit très attractifs, l'assurance emprunteur pèse proportionnellement beaucoup dans le budget du projet d'acquisition : un élément à ne pas négliger pour pouvoir optimiser votre achat ! 

 

Notre conseil : avec votre Courtier, comparez efficacement les offres des différents établissements bancaires. Outre le taux du prêt, il saura vous accompagner pour vous trouver la solution de financement la plus adaptée à votre situation.