De plus en plus d’épargnants sont séduits par les SCPI. Investissement sans contraintes ? Rendement vraiment attractif ? Qu’en est il réellement ? 

 

Dans un contexte qui n’incite pas forcément à investir, la SCPI pourrait être la solution idéale en termes de risque et de rentabilité. Elle s’adresse à tous ceux qui souhaitent investir dans l’immobilier avec un minimum de contraintes et à ceux qui souhaitent améliorer le rendement de leur épargne. Avec des encours multipliés par 3 en dix ans (qui représentent aujourd’hui plus de 68 milliards d’euros selon l’Institut de l’Epargne Immobilière et Foncière), les SCPI ont conquis près d’un million d’épargnants en France.

 

Comment ça marche ?

L’épargnant investit le montant qu’il souhaite (à partir de 1000 euros) et acquiert des parts de différents biens immobiliers. Ces biens sont sélectionnés et gérés par une société de gestion qui se charge d’encaisser les loyers et de gérer les biens et les locataires. Elle reverse ensuite les loyers aux investisseurs. L’épargnant peut choisir de réinvestir ses revenus locatifs ou d’épargner à son rythme, pour sa retraite par exemple.

L’un des principaux avantages est de pouvoir investir le montant de son choix en bénéficiant d’une solution clé en main. Par ailleurs, en multipliant le nombres de biens immobiliers, la société de gestion maîtrise mieux les risques, notamment liés aux impayés de loyers.

 

Rentabilité

Les solutions d’épargne bancaire classiques telles que le livret A, LDD, PEL sont de moins moins attractives pour les épargnants qui voient les taux d’intérêts diminuer d’année en année, pour atteindre des niveaux historiquement bas. Ce phénomène contribue largement au succès des SCPI, dont le rendement moyen s’élève à 4% depuis 2008 (contre 0,5% actuellement pour un livret A).

Ce rendement moyen peut être supérieur à un investissement locatif classique. En effet, les SCPI multiplient et adaptent leurs investissements dans des secteurs variés et porteurs tels que, l’immobilier professionnel, lié à la santé, au e-commerce, en France et en Europe. Ce qui pour un particulier isolé est beaucoup moins accessible.

 

Nos conseils

Le choix de la SCPI est un point crucial, elles n’offrent pas toutes les mêmes garanties. Plusieurs critères sont particulièrement importants à vérifier avant de vous décider. Au delà de la qualité de la société de gestion, il convient de vous informer sur les points suivants :
-Quel est le taux d’occupation des biens ?
-Quel est le rendement moyen ?
-Comment se répartit le parc immobilier ?
-Dans quelle zone géographique ?
Evaluez précisément la durée souhaitée pour votre investissement : si votre horizon de placement se situe à moins de 8 ans, cette solution d’investissement n’est pas la plus adaptée, compte tenu notamment des frais payés à l’entrée qui ne seront pas amortis les premières années. Attention aussi à la liquidité des parts de SCPI, un élément important tout au long de votre investissement.

En conclusion, la SCPI présente un nombre important et indéniable d’avantages en termes de conditions d’accès, de gestion et de niveau de rendement, par rapport aux autres possibilités d’investissements des épargnants. Mais, comme tout investissement, le risque doit être mesuré et étudié préalablement.