La tendance des maisons miniatures débarque en France, ce phénomène nous arrive des Etats-Unis où se type d’habitation s’est largement développé depuis la crise des subprimes.

 

Le concept consiste à avoir une maison minimaliste, économique, écologique et mobile puisqu’elle peut être déplacée assez facilement. Se rapprocher au plus près de la nature, se contenter du minimum et être écoresponsable, telle semble être les phylosophie des adeptes des « tiny houses ».

 

Ces petites maisons sont néanmoins équipées de tout le confort nécessaire, eau, électricité, cuisine équipée et salle de bain.

Plus petites qu’un mobilhome leurs dimensions sont en moyenne de 4 à 7 mètres de long sur 2,5 mètres de large, montées sur remorque, elles peuvent ainsi être déplacées aisément aux grés des envies.

 

La tiny house peut être installée sur un terrain non constructible, avec une autorisation de stationnement à renouveler tous les 3 mois, sinon, seule une déclaration préalable de travaux est à demander auprès de la mairie

 

Avec des tarifs démarrant aux alentours de 25000 euros, cette tendance pourrait continuer à se développer pour des résidences principales ou secondaires, face à un marché de l’immobilier qui affiche des tarifs de plus en plus élevés.

 

Si vous êtes séduits par ce concept, vous pouvez vous renseigner auprès de latinyhouse.com, premier constructeur français de tiny houses. L’entreprise existe depuis 2005, à l’origine spécialisée dans les charpentes et constructions écologiques elle a, depuis quelques années, pris le tournant des tiny houses et produit en moyenne 25 maisons miniatures par an.

 

http://www.latinyhouse.com