De la définition de son budget à l'emménagement, revue de détail sur les 10 étapes de la construction d'une maison !

 

1-Définir votre budget : évaluer votre enveloppe financière en détaillant le montant de l’apport personnel, les revenus nets et les aides possibles (prêt à taux zéro, prêt à l’accession sociale...) vous permettra de déterminer votre capacité d’emprunt. Votre courtier peut vous accompagner pour optimiser votre plan de financement.

 

2-Trouver votre terrain : une fois le budget déterminé, les recherches peuvent être ciblées sur la zone géographique choisie. Au delà des annonces, différents interlocuteurs peuvent vous aider : agences immobilières, notaires, et bien sûr les constructeurs.

Il est indispensable de s’assurer de la qualité du terrain, de son environnement et du sous sol. Une fois les plans du cadastre consultés, si le moindre doute persiste, une étude de sol devra être réalisée. La mairie devra également vous informer de la viabilité du terrain et vous délivrer un certificat d’urbanisme (possibilité de raccordement à l’eau / gaz / électricité) - selon le cas, il conviendra d’ajouter le montant de la viabilisation à votre budget.


3-Plan de la maison : afin de vous aider dans cette étape qui impactera votre vie future dans la maison, vous pouvez commencer par détailler point par point les éléments que vous souhaitez retrouver dans votre maison, le nombre et la disposition des pièces, l’orientation, les espaces de rangement, le type de chauffage etc... Le constructeur ou l’architecte mettront en forme vos désirs tout en respectant votre budget.

A ce stade vous avez défini clairement le cadre de votre projet, il peut à présent être formalisé avec la mise en place du financement.


4- Le financement : il est important d’étudier dans le détail les offres avec votre courtier et ce, au delà du taux proposé : intérêts intercalaires, indemnités de remboursement anticipé, taux d’assurance, modulation des mensualités...


5-La signature notaire : elle reprend les détails des caractéristiques du terrain acheté et les informations relatives au financement et aux garanties.

 

6-Le dépôt du permis de construire : déposé en mairie, avec un délai d’instruction de 2 mois, il est impératif d’attendre sa validation avant d’entamer la construction.

 

7-Les démarches de viabilisation : pour l’eau, les démarches sont à effectuer auprès de la mairie, pour l’électricité et le gaz, les pièces justificatives seront à fournir à ENEDIS (ex ERDF) et à ENGIE (ex Gaz de France). Ces différentes étapes s’étalent sur plusieurs semaines, la durée dépendra principalement du temps qu’il vous aura fallu pour dénicher votre terrain.

La construction peut à présent démarrer pour une durée moyenne de 10/12 mois !


8-Le gros œuvre : Le gros œuvre consiste en la construction de l’ossature de la maison, tout ce qui concourt à la solidité et à la stabilité de l’édifice : fondations, terrassement, assainissement, soubassement, dalle, plancher, toiture, huisseries...

 

9-Le second œuvre : ne participe pas à la structure porteuse de l’ouvrage, mais rend la maison habitable : isolation, étanchéité, cloisons intérieures, plomberie, électricité, chauffage, climatisation

 

10-Les finitions : Revêtements de sol, peinture, escaliers, etc...

La coordination des artisans est un élément clé pour que les étapes s’enchainent au mieux tout au long du chantier. Aussi, même si vous avez un conducteur de travaux, il est vivement conseillé de visiter très régulièrement le chantier afin de vous assurer de la conformité des travaux réalisés et de guetter les défauts ou malfaçons.

 

La construction d'une maison individuelle est un rêve pour beaucoup de Français. Pour le rendre accessible et vivre sereinement ce projet, consultez votre courtier : acteur local de l'immobilier, il connait les points de vigilance et saura vous accompagner à chaque étape de la réalisation de votre rêve !