Le prix d’un bien immobilier est très souvent négociable, voici quelques clés qui vous permettront de préparer au mieux vos arguments afin d’obtenir le bon prix pour votre futur logement.

 

  • Tout d’abord, étudiez bien le marché, scrutez les annonces afin de vérifier si le prix affiché est conforme aux tarifs pratiqués sur le secteur géographique concerné. Comparez les prix au m2.

 

  • Identifiez les travaux à prévoir dans le logement, s’ils sont nombreux cela peut constituer un bon argument à mettre en avant pour réduire son prix. Prenez également soin d’étudier les performances énergétiques, une remise aux normes peut entrainer des travaux à prévoir et être alors pris en compte dans la négociation.

 

  • La localisation du bien peut aussi avoir un impact sur son positionnement tarifaire. Par exemple, un rez-de-chaussée sera moins cher qu’un appartement équivalent situé au dernier étage (à condition qu’il y ait un ascenseur !). L’accessibilité, la luminosité sont des critères à prendre en compte.

 

  • Vérifiez la date de mise en vente du bien, s’il est déjà en vente depuis plusieurs mois une négociation est sans doute envisageable.

 

  • En identifiant les motivations du vendeur vous pourrez également découvrir si celui-ci est vraiment pressé de conclure la vente (bien déjà trouvé, séparation, succession…), il sera alors plus à même de baisser son prix.

 

  • Enfin, vous devez convaincre le vendeur de la solidité de votre projet afin de le rassurer et de l’amener à faire affaire avec vous.

 

Il n’est pas rare de pouvoir gagner jusqu’à 10% sur le prix d’achat d'un bien, alors préparez bien vos arguments !